Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 novembre 2017

Ordonnances Travail : Mini-série en tracts 3 épisodes

La fédération FEETS-FO (Equipement Environnement Trasports Services) a synthétisé les aspects majeurs des Ordonnances Travail sous forme d'AVANT/APRÈS en 3 épisodes :

 

Episode 1 : 

Raconte-moi les ordonnances Macron-Pénicaud... E1 (1).pdf

Episode 2 :

Raconte-moi les ordonnances Macron-Pénicaud... E2 (1).pdf

Episode 3 :

Raconte-moi les ordonnances Macron-Pénicaud... E3 (1).pdf

10 octobre 2017

Manifestation pour la Fonction publique

MARDI 10/10, obtenons 10/10 en venant tous dans la rue !

Pour les manifestations, affichettes SNUDI F.O. à imprimer, agrandir, plastifier : à télécharger ici

Rappel des points de rassemblement département de la Manche :
RDV à Cherbourg : 10h30 devant la Mairie
à Saint-Lô : 10h30 devant la Mairie
à Avranches :

  • Conférence de presse à 9h30 le 10 à l'UL FO d'Avranches avec la CGT.
  • 10h30 Blocage du rond point en face de la mairie, prise de paroles et distribution de tracts

 

 

03 octobre 2017

10/10 : Préavis de grève

Le préavis de grève déposé par la FGF-FO couvre toutes catégories de fonctionnaires du lundi 9 octobre à 20 heures au mercredi 11 octobre 2017 à 8 heures.

Pour les enseignants devant élèves du premier degré, le Service minimum d'accueil (SMA) impose de déclarer son intention de grève jusqu'à vendredi 06/10 à minuit --> retrouvez toutes les explications en cliquant sur la petite image ci-dessous :

formulaire-dsden50-capture-email.jpg

 

 

Pour consulter le préavis de grève, cliquer sur l'image :

capture-preavis-greve-fgf-fo-10-10-17.jpg

 

28 septembre 2017

Fonction publique : tous en grève le 10 octobre

Baisse continue du pouvoir d’achat, remise en cause du statut général des fonctionnaires, dégradation des conditions de travail, stigmatisation des fonctionnaires, quatre raisons majeures de faire grève et de préparer la riposte pour faire reculer le Gouvernement.

Pouvoir d’achat : Le 17 avril 2017, dans une lettre ouverte aux agents de la Fonction publique, le candidat à l’élection présidentielle Emmanuel Macron écrivait : « j’introduirai davantage de rémunérations au mérite… plutôt que des mesures générales qui s’appliquent à tous de la même manière ». Résultat : GEL de la valeur du point d’indice pour 2018.

Il indiquait également « j’augmenterai votre pouvoir d’achat, comme celui des salariés des entreprises : vous paierez moins de cotisations et votre salaire net sera augmenté d’autant ». FAUX !

Ce tour de passe-passe lié à l’augmentation de la CSG n’était qu’un leurre : les fonctionnaires verront au mieux l’augmentation de la CSG totalement compensée, au pire seulement partiellement.

Statut général des fonctionnaires :

  • Décorrélation de la valeur du point d’indice suivant les versants de la Fonction publique, suppressions des soi-disant obstacles statutaires, recrutement par contrat, système de retraite universel, autant d’annonces mettant clairement en péril le statut général des fonctionnaires et le code des pensions civiles et

Dégradation des conditions de travail :

  • Les 120 000 suppressions de postes sur le quinquennat et la suppression massive des contrats aidés vont entrainer de nouvelles surcharges de travail, avec les risques psychosociaux qui en découlent et dégrader davantage le service rendu à l’usager.

Stigmatisation des fonctionnaires :

  • La réinstauration du jour de carence en cas d’arrêt maladie va renforcer le mal-être des agents au travail. Il va créer une inégalité supplémentaire entre les agents publics et les salariés du privé (couverts à 70 % par des accords collectifs). Il va également contribuer à paupériser un peu plus les agents

FO Fonction publique rappelle son rejet d’une vision de l’avenir de la Fonction publique et de ses services se réduisant au dogme permanent de la réduction de la dépense publique. A cela, elle oppose ses revendications : 

  • Défense du statut général des fonctionnaires et des statuts particuliers,
  • Augmentation immédiate de 16% de la valeur du point d’indice pour compenser la perte de pouvoir d’achat depuis
  • Non à l’augmentation de la CSG et pour le financement de la protection sociale par les cotisations
  • Arrêt des    suppressions    de     postes    et     titularisation    des    non-titulaires    et des contrats-aidés
  • Non au jour de carence
  • Amélioration des carrières
  • Préservation du Code des pensions civiles et militaires (CPCM) et de la Caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales (CNRACL)

 

Pour défendre la Fonction publique, nos statuts, les garanties collectives, notre pouvoir d’achat et nos retraites :

Tous en grève et en manifestations

 

Téléchargez ici et diffusez le tract de la FGF-FO (Fédération Générale des Fonctionnaires FO) :

capture-tract-fgf-10-10-17.jpg

 

 

08 avril 2017

Bulletin mouvement 2017

Dates d'ouverture et fermeture du serveur Manche : du 27 mars au 9 avril 2017 inclus, à l'adresse https://bv.ac-caen.fr/uPortal.

Vous pouvez consulter notre compte-rendu de la carte scolaire 2017 prononcée par l'administration début février à cette page.

Notre communiqué sur le mouvement départemental (février 2017) à lire ici.

Nous vous conseillons d'envoyer un double au syndicat de toutes vos demandes à l'administration : snudifo50@gmail.com .

Pour contacter le service mouvement de la DSDEN50 :

Isabelle MARTIN : 02.33.06.92.47 ou Armelle REQUIER : 02.33.06.92.09

dsden50-sr1@ac-caen.fr ou dsden50-srh11@ac-caen.fr 

 

Les documents concernant le mouvement 2017 (également reçus sur Iprof le 03/03/17) :

Bulletin departemental 2017.pdf

Annexe 1 carte des secteurs geographiques.pdf

Annexe 2 liste des communes par secteur geographique.pdf

Annexe 3 Les ecoles en REP et REP+ annee scolaire 2016-2017.pdf

Pas d'annexe 4 à ce jour.

Annexe 5 Les ecoles publiques avec au moins une classe maternelle a la rentree 2016.pdf

Annexe 6 Les RPI au 1er janvier 2017.pdf

Annexe 7 Les ecoles publiques avec une ULIS.pdf

 

Postes dits " à compétences particulières " (dont postes profilés) : 29 fiches de poste ont été éditées sur Iprof le 29 mars par la DSDEN de la Manche, avec plusieurs modifications ou additifs le 05/04, nous les avons regroupées dans le fichier unique ci-dessous :

Fichier COMPLET 32 postes competences particulieres SNUDIFO50 05-04-17.pdf

(se reporter au Bulletin départemental ci-dessus page 9 pour les modalités de candidature aux postes à compétences particulières).

 

CAPPEI : à la suite de la réunion d'information à Saint-Lô pour laquelle une vingtaine de collègues se sont déplacés un mercredi après-midi, le Dasen a publié une circulaire pour les personnels intéressés par la formation CAPPEI. Cette circulaire, comme la formation, offre peu de réponses aux questions légitimes des collègues. N'hésitez pas à nous contacter.

Attention : date limite lundi 3 avril, directement au SRH, par courriel exclusivement.

circulaire candidatures a la formation CAPPEI.pdf

fiche candidat CAPPEI.doc

 

Modifications importantes (29/03) :

1)- Le poste initialement réservé à l'école de Tourville sur Sienne et dorénavant vacant sous le code voeu n° 635. - En remplacement de ce support, le poste d'adjoint élémentaire vacant de l'école de Gratot (code voeu n°635)a été neutralisé pour accueillir un stagiaire à la prochaine rentrée.

2)- Le poste initialement réservé à l'école de St Germain sur Ay et dorénavant vacant sous le code voeu n° 778. - En remplacement de ce support, le poste d'adjoint élémentaire vacant de l'école d'Agon Coutainville (code voeu n°663)a été neutralisé pour accueillir un stagiaire à la prochaine rentrée.

D'autre part, des postes d'enseignants spécialisés en Institut Médico Educatif (IME) sur des classes externalisées, apparaissaient susceptibles d'être vacants sur les écoles de rattachement. Les modifications ont été apportées cet après-midi. Dorénavant, les postes d'enseignants spécialisés en IME sont tous respectivement rattachés aux IME. "

 

Ajout de postes (07/04 à 15h51) :

- Le poste de l'ULIS de l'école E. Zola de Tourlaville apparait dorénavant vacant sous le code 450

- Un poste d'enseignant en préélémentaire susceptible d'être vacant apparait dorénavant sur l'école de Vauville du RPI Biville/Vauville sous le code 5556.

En complément du Bulletin et de ses annexes, l'administration a publié le 29/03 sur Iprof une liste mise à jour des postes réservés aux professeurs des écoles stagiaires pour la rentrée 2017.

 postes reserves pour l'affectation des stagiaires rentree 2017 v2.pdf

 

Fiche de suivi syndical de votre situation pour le mouvement 2017. Le SNUDI FO, qui siège en CTSD, ne détient pas encore de siège en CAPD de la Manche, toutefois, nous défendrons tous les collègues avec les moyens d’action d’un syndicat représentatif. A nous renvoyer par email ou courrier papier :

Fiche titulaires à imprimer : Mouvement 2017 - Fiche de renseignements SNUDI-FO-50.pdf

Fiche titulaires modifiable : Mouvement 2017 - Fiche de renseignements SNUDI-FO-50.docx

Fiche stagiaires : Mouvement PES 2017 - Fiche de renseignements SNUDI-FO-50 stagiaire.docx

 

07 février 2017

Mouvement 2017 dans la Manche

Le serveur SIAM sera ouvert du 27 mars au 9 avril, c’est-à-dire  totalement sur période scolaire : vous aurez donc plus de temps pour vous renseigner en appelant les syndicats et les écoles.

L’Inspecteur d’Académie a encore souhaité revoir les règles du mouvement. Nous attendons le bulletin spécial mouvement 2017 qui sera envoyé sous peu sur la boîte Iprof.

L’année dernière, en cas de fermeture d’école (mais pas en cas de fermeture de classe), il avait été décidé que les collègues  conservaient l’ancienneté de leur ancienne école, ce qui les protégeait contre une nouvelle fermeture. Cette mesure est supprimée à la demande quasi-unanime des syndicats présents en CAPD.

Visiblement, la CAPD du 27 janvier a rejeté majoritairement une autre disposition proposée par l’IA sensée protéger les collègues de fermetures successives (toutefois, une école ferait exception, avec l’accord unanime des syndicats : le SNUDI FO aimerait savoir les raisons de cette exception…).

L’instabilité forcée des équipes et des moyens, les parents la perçoivent, et le privé progresse : la scolarisation dans l’enseignement privé pour la Manche atteint en 2016-2017 : 18,7% en maternelle, 20,9% en élémentaire (CTSD du 26 janvier).

 

Un blocage grandissant du mouvement aux conséquences inadmissibles et dangereuses pour les personnels :

Pour FO , ce qui gêne le fonctionnement du mouvement, c’est la carte scolaire concoctée par l’IA, les très nombreuses suppressions de postes-classes et les dispositifs hors des classes tels que « Plus de maîtres que de classes » (PDMQDC).

Ici ou là, les IA inventent des règles locales (départementales) et font des exceptions incompréhensibles pour tenter de ménager les collègues et pour pouvoir  fermer coûte que coûte des classes, pour mettre en œuvre les mesures d’austérité dans l’école publique.

 

Le danger, c’est encore une fois la remise en cause du statut de fonctionnaire et du droit à un poste et une classe pour tous. FO s’alarme qu’au lieu d’être affectés à une classe (cas d’ouvertures par exemple), de plus en plus d’enseignants soient affectés en tant que « moyen » pour une ou plusieurs écoles (« moyen supplémentaire » ou PDMQDC). Car ce que les collègues veulent et ce dont l’Education nationale a besoin, ce n’est pas d’autonomie et de dérégulation, ce sont des moyens et des classes.

Le danger, c’est aussi l’individualisation de la gestion des enseignants, la territorialisation et l’arbitraire, exactement comme dans le projet de réforme de l’évaluation.

 

De plus, l’IA souhaite introduire de nouveaux « postes profilés »…

Les plus grosses directions d’écoles (à partir de 13 classes) ne seraient plus accessibles par le biais du mouvement classique ou même sur liste d’aptitude, mais par une commission de recrutement, sans fondement réglementaire, comme dans le Calvados. FO trouve inacceptable de distinguer les écoles de 13 classes des autres, de suggérer que le métier n’est pas le même. On peut craindre des tentatives d’ingérence des territoires (municipalités ou comcom), qui depuis la réforme des rythmes scolaires, cherchent un interlocuteur unique pour déléguer de plus en plus tâches, et qui espèrent peser dans le choix du fonctionnaire d’Etat. Un autre risque, c’est celui de la mise au pas des équipes pédagogiques, par le biais d’un directeur qui ne serait plus seulement un relai dans les deux sens des informations, mais qui pourrait devenir un appui renforcé pour les réformes et injonctions de la hiérarchie, contre notre liberté pédagogique et la collégialité du conseil des maîtres. FO dénonce donc encore une fois l’opacité des « postes à profil » et le risque à sortir une nouvelle fois du paritarisme (CAPD).

Au sujet des dysfonctionnements du mouvement, FO revendique une deuxième série de vœux pour les collègues qui n’ont pas obtenu satisfaction au premier mouvement. Qui peut croire qu’il existe un obstacle technique ? Nous sommes face à une logique de gestion des postes qui ne cache pas un déni des  les aspirations des agents.

 

Pour FO , la question de l’évaluation et ses conséquences sur les carrières ne semblent pas avoir fait l’objet d’un débat lors de cette CAPD. Pourtant, le SNUDI FO réaffirme qu’il est capital de maintenir des notes. FO se positionne contre la mise en œuvre de mesures transitoires sur l’évaluation. Tant que le Ministère n’a pas promulgué le décret, il est inconcevable de mettre en application cette réforme. C’est une stratégie qui vise tout simplement à bloquer tout retour en arrière. FO revendique le maintien des notes adossées à l’ancienneté et des barèmes de promotion, meilleure garantie à ce jour d’avoir une lisibilité des progressions de carrière et des possibilités de recours.

 

Pour toute question contactez les représentants du syndicat :

 snudifo50@gmail.com – 07 82 97 25 81

05 février 2017

Adhérez au Snudi FO 50.

FO, C'EST :

LA 3e FORCE SYNDICALE DE LA FONCTION PUBLIQUE (Etat, Territoriale  et Hospitalière confondues).

LA PREMIERE FORCE DE LA FONCTION PUBLIQUE D'ETAT.

LA TROISIEME FORCE SYNDICALE DE L'ENSEIGNEMENT.

Dans la Manche, FO est le 1er syndicat de la Base de Défense de Cherbourg.

Au quotidien, FO défend les travailleurs du CHPC, de l'hospitalier privé, des Maîtres Laitiers, de la Ville de Cherbourg, du Conseil départemental...

FORCE OUVRIERE : LA FORCE DU SYNDICALISME CONFEDERE ET INDEPENDANT !

 

Pour être entendus, pour être défendus, pour être informés, il est grand temps d'adhérer au SNUDI FO 50 !

Par email et papier, informations locales départementales du syndicat (news, analyses, compte-rendus, audiences, infos urgentes...) et principales infos de l'administration (circulaires, bulletin mouvement...).

En adhérant, vous recevrez automatiquement plusieurs journaux papier :

  • journal de la Fédération enseignement culture FO (6 numéros par an),
  • journal de la Fédération générale des fonctionnaires FO (6 numéros par an),
  • journal du Secrétariat national du SNUDI FO (6 numéros par an),
  • journal de l'Union départementale FO 50 (4 par an),
  • journal du Snudi FO 50 (apériodique : 3 ou 4 fois par an).

Vous bénéficiez de l'affiliation automatique et gratuite à l'Association FO de consommateurs (AFOC). 

Avec votre adhésion, un partenariat FO-Macif  vous protège lors de la participation à la vie syndicale à travers 3 contrats : "Solidarité vie syndicale" , "Protection juridique vie professionnelle" et "Responsabilité civile du défenseur juridique"...

 

Les cotisations syndicales font l'objet d'un crédit d'impôt de 66% (virement en votre faveur des impôts si vous ne payez pas d'impôt sur le revenu) : sur une cotisation annuelle de 180€, vous n'aurez payé en réalité que 60€ !

Paiement au prorata du temps de travail. Paiement en plusieurs fois accepté (indiquez l'échéance au dos de chaque chèque). Prélèvements automatiques possibles (nous contacter).

 

 

TELECHARGEZ LE BULLETION D'ADHESION CI-DESSOUS :

 Adhesion-SNUDI-FO-2017-r-v---.pdf

 

4095109597.png

Bulletin d'adhésion :

Adhesion-SNUDI-FO-2017-r-v---.pdf

30 janvier 2017

Démissions de professeurs, licenciements de stagiaires, concours désertés

Le rôle de FO c’est de rétablir les faits

 

Déni de réalité

Les articles de presse se multiplient sur les démissions de professeurs suite à la publication d’un rapport sénatorial. La ministre minimise en parlant de démissions «extrêmement faibles». Pour d’autres, il est normal que le nombre de démissions soit multiplié par trois dans le 1er degré et par deux dans le 2nd degré entre 2012 et 2016, en raison du nombre de postes ouverts aux concours de l’éducation nationale : il fallait oser ! Ouvrir des postes aux concours conduirait à la démission ? Rétablissons les faits.

 

Rétablir la réalité des conditions de stage, de travail, c’est le rôle de FO La FNEC FP-FO n’a jamais cautionné le master comme condition d’entrée et mène ce combat depuis 2009. Afin que les reçus aux concours restent dans l’éducation nationale, pour la FNEC FP-FO, il faut rétablir des conditions de travail, de formation, de rémunération et d’accès au concours qui soient normales et faisables. La Ministre n’a toujours pas compris que les reçus aux concours sont des fonctionnaires stagiaires et non des étudiants en formation dans les classes. C’est du statut de la fonction publique d’Etat dont elle s’émancipe. Sont imposés aux stagiaires un master, des cours à l’ESPE, des mémoires, des frais de déplacement, un demi-service seul devant élèves avec une pression croissante. Et pour demain, la ministre prévoit la sélection à l’entrée des masters ! En 2012-2013, 65 stagiaires démissionnaient. En 2016, il y en a 434. A cela s’ajoute des pourcentages à deux chiffres en matière de licenciements et renouvellements de stage en 2015 et 2016. Après une telle année pour percevoir un traitement de 10% au-dessus du SMIC, il n’est pas étonnant que les stagiaires démissionnent.

 

Des milliers de postes non pourvus

La ministre annonce une «belle rentrée» avec 54 000 postes «en plus depuis 2012», mais les personnels dans les écoles, les collèges et les lycées n’en voient pas les effets. Et pour cause : dans le 2nd degré, un quart des postes ne sont pas pourvus au CAPES en 2012 et 2013, 30% en 2014, 20% en 2015 et 2016. Dans le 1er degré, en 2016, 665 recrutements n’ont pas été effectués.

 

Le rôle des contre-réformes

En 2013, 900 enseignants titulaires démissionnaient. En 2016, ils sont 1 985. Ce n’est pas le nombre de postes aux concours qui conduit à la démission, ni l’égarement vers ce métier de jeunes au chômage. Ce sont des titulaires qui décident aussi de partir car contre-réforme après contre-réforme, l’autorité des enseignants, la liberté pédagogique individuelle, le cœur du métier ont été volontairement détruits.

La mise en place de l’évaluation est un danger majeur et ne va pas dans le sens de l’attractivité pour devenir professeur : toute antériorité de carrière disparaît pour donner place à un entretien professionnel où seraient surtout considérées des compétences autres que celles de l’enseignement. La ministre n’invente rien : ce sont les mêmes méthodes qui ont poussé vers la sortie les 22 000 fonctionnaires de France Télécom vers la sortie. D’ailleurs, l’embauche massive de contractuels a déjà commencé.

 

La FNEC FP-FO, la CGT Educ’action, et SUD Education appellent les personnels à participer aux rassemblements organisés le 1er février afin d’y déposer l’ensemble des motions, pétitions, prises de position demandant l’abandon du projet ministériel sur l’évaluation.

DEVANT LE RECTORAT DE CAEN : MERCREDI 1er FÉVRIER 14H

Démissions, licenciements.pdf

26 janvier 2017

Contre le projet d'évaluation des enseignants

RASSEMBLEMENT MERCREDI 1er FÉVRIER 14h devant le Rectorat

(168 rue caponière à Caen)

 

Tract intersyndical pour l'Académie de Caen :

capture-2017-02-01.jpg

Le SNUDI FO a élaboré deux documents synthétiques expliquant pourquoi la réforme de l'évaluation est néfaste et doit être abandonnée : mensonges sur le passage à la Hors-classe, revalorisation ridicule, arbitraire de la grille de compétences, recul du paritarisme et des CAPD...

A lire et à diffuser sans modération !

 

Journal 4 pages supp-JANVIER SNUDI-FO-50---.pdf

Journal 4 pages supp-DECEMBRE SNUDI-FO.pdf

 

Image allongee elections 2014