Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 octobre 2018

Prochains stages et RIS du SNUDI F.O. Manche

Prochains stages SNUDI F.O. Manche :

 

 

Rappel du droit à la formation syndicale (décret 84-474) : jusqu’à 12 jours par an pour les collègues à temps plein, absence de droit à plein traitement, avec remplaçant, absence à demander s/c de l'IEN minimum 1 mois avant le stage

Contactez-nous en amont pour obtenir votre convocation nominative, à joindre à la demande d'absence.

 

 

Stage Informatique Traitement de données avec tableur (Libre-office Calc, OpenOffice.org, MS Excel), fonctions, formules, TCD, publipostage... 

à Cherbourg, Maison des syndicats, 56 rue de la Bucaille

lundi 12 novembre 9h-15h nous contacter avant le 12/10

 

 

Stage Informatique Gestion des emails : s'y retrouver dans les applications académiques, correspondance par email, gérer plusieurs boîtes emails…

à Cherbourg, Maison des syndicats, 56 rue de la Bucaille

mercredi 14 novembre 9h-12h nous contacter avant le 14/10

 

 

Stage Carrière : rémunération, évaluation, promotion, autorisations d'absences…

à Saint-Lô, Maison des syndicats, 2 bis rue Léon Déries, entre l'ESPE et l'école des Palliers lundi 19 novembre 9h-15h nous contacter avant le 19/10

 

 

Stage Inclusion et AESH : l'inclusion dans la Manche ; problématiques de l'inclusion scolaire systématique ; pour un statut de fonctionnaire des AESH ; défense des droits et conditions de travail des AESH  stage ouvert aux enseignant(e)s et AVS/AESH (CDD, CDI, contrat aidé)

à Cherbourg, Maison des syndicats, 56 rue de la Bucaille mercredi 21 novembre 9h-16h nous contacter avant le 21/10

 

 

Stage Direction d’école droits et devoirs, accès à la fonction, histoire des réformes de la direction, tutorat des AESH en PEC... 

à Saint-Lô, Maison des syndicats, 2 bis rue Léon Déries, entre l'ESPE et l'école des Palliers lundi 26 novembre 9h-15h nous contacter avant le 26/10 (de préférence avant les vacances)

 

contact email : snudifo50@gmail.com   contact mobile : 07 82 97 25 81

 

Déclaration de participation à une réunion d’information syndicale (à retourner à l’IEN 48h à l’avance).

Décret 447 du 23 mai 1982, arrêté du 29 août 2014 et circulaire n°2014-120 du 16 septembre 2014 relatifs aux modalités d’application aux personnels relevant du Ministère de l’Éducation nationale.

Les enseignants soussignés de l’école …………………………………………… sur la commune de ……………………………….. déclarent participer à la RIS du SNUDI F.O. qui aura lieu le …………………………………. à …………………………………………

NOM Prénom

Signature et date

Date de la RIS

Ces 3h de RIS sont à déduire de…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RIS du SNUDI F.O. Manche

 

Coutances

mardi 20 novembre 17h-19h

FJT 162 rue Régis Messac

Valognes

mercredi 17 octobre 9h-12h *

école Delisle

 

Granville

mardi 13 novembre 17h-19h

Agora 361 rue Saint-Nicolas

Saint-Lô

lundi 19 novembre 17h-19h

Maison des syndicats

(entre école des Palliers et ESPE)

 

Avranches

1) mercredi 21 novembre 9h-13h *
2) jeudi 22 novembre 17h-19h

école PMF (salle à préciser)

* RIS sur temps élèves : à demander au moins une semaine à l’avance (remplacement à prévoir).

02 octobre 2018

RIS

Participez à l'une de nos prochaines RIS !

  Premier trimestre 2018-2019  
Cherbourg mercredi 10 octobre 9h-12h
lundi 15 octobre 17h-19h
Maison des syndicats,
56 rue de la Bucaille
local F.O. 2e étage
Valognes mercredi 17 octobre 9h-12h lieu à venir
Coutances mardi 20 novembre 17h-19h FJT 162 rue Régis Messac
Granville mardi 13 novembre 17h-19h Agora 361 rue Saint-Nicolas
Avranches mercredi 21 novembre 9h-13h
jeudi 22 novembre 17h-19h
école PMF (à préciser)


Liste des RIS non exhaustive (en fonction de l'actualité, des besoins... contactez-nous !)

 

Au programme des RIS : 


Réforme des promotions : retour sur le mécanisme des promotions depuis 2018

Disparition des barèmes, évaluations à la tête du client, prime au mérite...

Evaluation des enseignants : attention, danger ! Exemples d' "accompagnement" individuel et collectif mis en place dans le cadre de PPCR


Direction d'école : tableau des projets de réforme, belles promesses et moyens en baisse : le leurre de l'autonomie des écoles, les effets de la territorialisation de l'école et des rythmes scolaires


AESH : point sur cette rentrée scolaire


Evaluations CP/CE1, APC, que reste-t-il de notre liberté pédagogique ? Lien avec le dispositif "100% Réussite"

 

 

 

 

(consultez la page d'archives des RIS du SNUDI F.O. ici)

20 septembre 2018

Les animations pédagogiques n’ont pas de caractère obligatoire ! Le SNUDI-FO s’adresse à la DGESCO

Montreuil, le 13 septembre 2018

à Jean-Marc Huart

DGESCO

Objet : inscription des PE aux animations pédagogiques ; organisation des APC

 

Monsieur le Directeur,

Par courrier en date du 12 avril 2018 (ci-joint à nouveau) nous vous avons alerté au sujet du courrier que la DGESCO a adressé aux recteurs, aux IA, aux IENA et aux IEN à propos de l’organisation des 18 heures d’animation pédagogique.

 

Ce courrier indiquait que « les 18 h d’animation pédagogique et de formation continue prévues dans les ORS des PE seront obligatoirement centrées sur des actions dédiées à l’enseignement de la lecture, de l’écriture et des mathématiques (…)».

 

De plus, il précisait que les 18 heures devraient se répartir en 9 heures pour le français et 9 heures pour les mathématiques, sur des sujets définis précisément pour chaque cycle.

 

Nous vous rappelions que la notion d’animations pédagogiques obligatoires n’a pas de valeur réglemen- taire. Le décret n° 2017-44 du 29 mars 2017 définissant nos obligations réglementaires de service précise que les PE doivent effectuer « 18 heures consacrées à des actions de formation continue, pour au moins la moitié d’entre elles, et à de l’animation pédagogique ».

Il n’indique pas, et ne définit pas non plus, de notion d’animation ou de formation obligatoire. Les PE restent donc libres de choisir les animations pédagogiques auxquelles ils souhaitent s’inscrire dans le cadre de ces 18 heures.

 

Les problèmes posés dans le courrier de la DGESCO ressurgissent à cette rentrée. Les collègues dans les départements sont confrontés à l’inscription obligatoire à un « bloc de 18 heures d’animation pédagogique imposé » ou à l’inscription à plus de 18 heures d’animation pédagogique (dans certains départements, inscription demandée à 30 h d’animation pédagogique, cumulant les 18 heures, avec les deux demi-journées évoquées dans un renvoi de bas de page de l’arrêté du 17 juillet 2017 et les 6 h de la journée de solidarité, qui ne relèvent pas des mêmes textes réglementaires).

Nous renouvelons notre demande :

  • que la liberté de choix pour les animations pédagogiques soit respectée pour tous nos collègues
  • qu’aucune inscription d’office à des animations ne soit imposée
  • que soit respectée l’inscription des collègues à 18 heures d’animation pédagogique et pas plus.

Par ailleurs, par courrier au ministre, en date du 6 septembre, nous alertions sur la circulaire ministérielle du 29 mars 2018 qui impose à la fois le contenu et l’organisation des APC, contrairement au Décret du 31 mars 2017 et à l’article D. 521-13 du Code de l’Éducation (courrier ci-joint à nouveau).

 

Nous vous demandons d’intervenir en direction des autorités départementales de l’Éducation nationale afin que soient respectés ces différents points.

 

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de ma parfaite considération.

 Norbert Trichard

Secrétaire général

28 février 2018

Adhérez au Snudi FO 50.

FO, C'EST :

LA 3e FORCE SYNDICALE DE LA FONCTION PUBLIQUE (Etat, Territoriale  et Hospitalière confondues).

LA PREMIERE FORCE DE LA FONCTION PUBLIQUE D'ETAT.

LA TROISIEME FORCE SYNDICALE DE L'ENSEIGNEMENT.

Dans la Manche, FO est le 1er syndicat de la Base de Défense de Cherbourg.

Au quotidien, FO défend les travailleurs du CHPC, de l'hospitalier privé, des Maîtres Laitiers, de la Ville de Cherbourg, du Conseil départemental...

FORCE OUVRIERE : LA FORCE DU SYNDICALISME CONFEDERE ET INDEPENDANT !

 

Pour être entendus, pour être défendus, pour être informés, il est grand temps d'adhérer au SNUDI FO 50 !

Par email et papier, informations locales départementales du syndicat (news, analyses, compte-rendus, audiences, infos urgentes...) et principales infos de l'administration (circulaires, bulletin mouvement...).

En adhérant, vous recevrez automatiquement plusieurs journaux papier :

  • journal de la Fédération enseignement culture FO (6 numéros par an),
  • journal de la Fédération générale des fonctionnaires FO (6 numéros par an),
  • journal du Secrétariat national du SNUDI FO (6 numéros par an),
  • journal de l'Union départementale FO 50 (4 par an),
  • journal du Snudi FO 50 (apériodique : 3 ou 4 fois par an).

Vous bénéficiez de l'affiliation automatique et gratuite à l'Association FO de consommateurs (AFOC). 

Avec votre adhésion, un partenariat FO-Macif  vous protège lors de la participation à la vie syndicale à travers 3 contrats : "Solidarité vie syndicale" , "Protection juridique vie professionnelle" et "Responsabilité civile du défenseur juridique"...

 

Les cotisations syndicales font l'objet d'un crédit d'impôt de 66% (virement en votre faveur des impôts si vous ne payez pas d'impôt sur le revenu) : sur une cotisation annuelle de 180€, vous n'aurez payé en réalité que 34% soit 61€20 !

Paiement au prorata du temps de travail. Paiement en plusieurs fois accepté (indiquez l'échéance au dos de chaque chèque). Prélèvements automatiques possibles (nous contacter).

 

 

TELECHARGEZ LE BULLETION D'ADHESION CI-DESSOUS :

Bulletin d'adhésion PDF

 

4095109597.png

TELECHARGEZ LE BULLETION D'ADHESION CI-DESSOUS :

Bulletin d'adhésion PDF

16 décembre 2015

Personnels relevant de situations médicales particulières

Ci-dessous la circulaire relative au dispositif concernant les personnels relevant de situations médicales particulières: affectation sur postes adaptés, allègement de service, occupation thérapeutique - pour la rentrée 2016.

Vous pouvez nous contacter pour obtenir un aide au dépôt d'un dossier : snudifo50@gmail.com .

Circulaire relative aux postes adaptés et allègement de service pour la rentrée 2016.pdf

annexe 1-formulaire poste adapté 2016.docx

annexe 2-formulaire de demande d'aménagement de poste - allègement de service 2016.docx

annexe 3- demande d'occupation thérapeutique.docx

 

16 octobre 2015

Comité technique au Ministère le 7 octobre

Lisez le compte rendu du CTM par les représentants FO : FO - CTM du 7 octobre 2015.pdf

02 juillet 2015

CAPD du 1er juillet 2015

Le Dasen a convoqué la CAPD mercredi 1er juillet. Comme pour le premier mouvement, le SNUDI FO revendique que ce second mouvement intervienne plus tôt dans l'année, car les conséquences négatives sur les agents sont là.

Les  "têtes" de postes fractionnés, la plupart des appels d'offre et les quelques affectations provisoires sur postes-classes sont désormais connues et consultables (fichiers ci-dessous).

Les postes réservés qui accueilleront à mi-temps les 86 stagiaires 2015-2016 sont consultables plus bas (toutefois l'affectation des PE n'est pas faite, elle attendra courant juillet).

56 PE n'ont toujours pas de poste. Quelques postes sont d'ores-et-déjà libres mais pas encore pourvus (appels d'offre express). Ces PE auront une affectation à la rentrée, certains n'auront peut-être pas de poste-classe ("surnuméraires", faisant office de brigade pour l'année ?).

Aucune demande d'Ineat à destination de la Manche n'a été examinée positivement.

L'administration n'a pas d'information à donner sur le renouvellement des AESH (ex-AVS), nous n'avons notamment pas de date précise.

Journée de prérentrée : le SNUDI FO est contre la récupération par notre employeur de la prérentrée puisqu'il est évident qu'elle est déjà  ! D'autant plus que les modalités de travail envisagées par l'administration sont très floues : les équipes qui le souhaitent peuvent effectuer ce travail supplémentaire sous forme d'une journée de prérentrée supplémentaire le 28 août, mais l'administration va peut-être nous mobiliser 1 ou 2 demi-journées pour concertation dans le courant de l'année... : les équipes en question se verraient alors dispensées des concertations ?

Le SNUDI FO rappelle que la question des rythmes scolaires, pas abordée en CAPD, conditionne désormais énormément le quotidien des PE : changements d'horaires, relations avec les collectivités territoriales, contraintes sur les projets scolaires nées d'une tendance à la primauté des TAP...

 

sans_poste_à_l_issue_de_la_phase_manuelle.pdf

postes reserves stagiaires 2015.pdf

nouvelles affectations.pdf

postes_de_l_appel_d_offres_complementaire.pdf

complements appel d_offre Ash Matice.pdf

23 novembre 2014

Rythmes scolaires : Signez en ligne la lettre ouverte à la Ministre Mme Najat Vallaud-Belkacem

Madame la Ministre,

Vous avez reçu le 19 novembre une délégation mandatée par la Conférence nationale pour l’abrogation des décrets Peillon/Hamon instituant la réforme des nouveaux rythmes scolaires, organisée à l’initiative du SNUDI-FO avec le soutien des fédérations FO des personnels de l’Education nationale et territoriaux, la participation du syndicat CGT Educ’action et un message de la CGT services publics.

 

 

250 délégués enseignants et territoriaux participant à cette conférence venus de tous les départements, ont établi l’état des lieux précis des conséquences de la réforme des rythmes scolaires généralisée depuis septembre dernier. Il est saisissant : la situation est alarmante !

La situation est alarmante

Madame la Ministre : la réalité est crue ! Elle va à l’encontre de toutes vos déclarations d’autosatisfaction qui procèdent d’une volonté d’imposer la loi du silence sur les enseignants, sur les personnels territoriaux, mais aussi sur les familles et les élus locaux.

La réalité, c’est que pour tous les personnels, cette réforme entraîne une augmentation de l’amplitude hebdomadaire du temps de travail, la dégradation de leurs conditions de travail, la remise en cause de la gratuité de l’école, de l’égalité d’accès à l’instruction, des règles de sécurité et du respect de la laïcité.

La réalité à laquelle sont confrontés les personnels, c’est le désordre, la confusion scolaire/péri scolaire qui occasionne une perte de repère des élèves, la réquisition des salles de classe et des salles de maître par les mairies qui expulse les PE des locaux et la mutualisation d’office du matériel pédagogique, les refus de temps partiel, la dégradation de l’entretien des locaux scolaires, l’affectation des ATSEM aux animations… et une augmentation de leurs frais professionnels  alors que les salaires sont bloqués.

La réalité c’est que cette réforme entraîne pour tous les élèves une plus grande fatigue, réduisant d’autant leurs capacités d’attention et de concentration pour les apprentissages scolaires. La réalité c’est le stress et l’inquiétude des parents d’élèves confrontés à des horaires incohérents et à des enfants perturbés.

Contrairement à ce que vous affirmez...

Madame la Ministre, contrairement à vos affirmations, cette réforme conduit à la disparition des enseignements artistiques et sportifs de l’école publique qui étaient dispensés à tous les élèves.

Contrairement à ce que vous affirmez, cette réforme a conduit à des départs massifs des élèves de l’école publique vers l’école privée pour laquelle cette réforme n’est pas imposée.

Contrairement  à ce que vous affirmez, cette réforme conduit à placer les personnels et l’école publique sous la tutelle des collectivités territoriales, notamment pour les horaires. Elle s’inscrit totalement  dans la loi de Refondation  de l’école et la mise en œuvre de la réforme territoriale.

Contrairement à ce que vous affirmez, cette réforme remet en cause les statuts des personnels comme en témoigne la publication du décret n° 2014-942 du 20 août 2014 instaurant la flexibilité et l’annualisation du temps d’enseignement des PE, sans garantie de récupération.

Contrairement à ce que vous affirmez, cette réforme conduit à un véritable saccage des principes républicains d’égalité de traitement et de gratuité de l’école publique.

Si vous persistiez dans les orientations actuelles, la situation ne peut qu’empirer en conséquence  des orientations de réduction des dépenses publiques décidées par l’Etat et les collectivités territoriales.

« On n‘en peut plus, on en a assez. Il faut que ça cesse ! »

Madame la Ministre, il faut que cela s’arrête. Les personnels clament haut et fort « On n‘en peut plus, on en a assez. Il faut que ça cesse ! ». L’application des décrets Peillon-Hamon doit être suspendue,  ces décrets doivent être abrogés.

C’est cette situation que la délégation de notre Conférence nationale vous a exposée dans le détail en multipliant les exemples. Votre directeur de Cabinet s’est engagé à examiner plusieurs des situations exposées. Mais sur le fond, vous avez confirmé et maintenu la poursuite de la réforme.

Nous ne pouvons l’accepter.

Nous refusons la poursuite des dégâts et le désastre qui se prépare.

Vous ne nous laissez d’autre choix que de reprendre et poursuivre la mobilisation générale, y compris par la grève si nécessaire pour vous contraindre à regarder la réalité et stopper la réforme des rythmes.

Paris, le 19 novembre 2014

La Conférence nationale a décidé de communiquer cette lettre ouverte pour information aux associations d’élus, elle a décidé de soumettre cette lettre publique à la signature de tous les personnels, enseignants et territoriaux, et des parents d’élèves.

 

24 octobre 2014

Dispositif de récupération des heures d'enseignement en dépassement des obligations de service hebdomadiaires

Parution au BOEN de la Note de service n° 2014-135 du 10-9-2014 – BO n° 38 du 16 octobre 2014.

NS n° 2014-135 du 10Annexe Dispositif de récupération des heures des TR-2.doc

16 octobre 2014

Dans le Vaucluse : annualisation illégale du service des remplaçants, fractionnés...

 

Communiqué du Snudi FO du Vaucluse :

Contre-réforme des rythmes scolaires   

Et maintenant, un calcul d’épicier
pour flexibiliser par une annualisation illégale 
les obligations de service des collègues
TR, BDFC, sur postes fractionnés… 

 

Le SNUDI-FO écrit au Directeur Académique pour le respect des droits de ces collègues...  >ici< la lettre au DASEN

Nos collègues TR, BDFC et sur postes fractionnés, déjà victimes du décret qui permet d'augmenter jusqu'à 27h30 leur temps de service hebdomadaire d'enseignement, n'ont pas à subir, en prime, un calcul d'épicier qui flexibiliserait par une annualisation illégale la totalité de leurs obligations de service ! Et après, à qui le tour ? !

Rappelons que le décret qui permet de déroger à nos 24h hebdomadaires d'enseignement réglementaires pour les collègues affectés sur ces postes est la conséquence directe de la contre réforme imposant les nouveaux rythmes scolaires à géométrie variable selon la décision des élus locaux.

FO réaffirme son exigence de l'abrogation des décrets Peillon-Hamon et organise le 19 novembre prochain à Paris une Conférence Nationale qui fera l'état des lieux et des méfaits de la contre réforme dans les départements et sera suivie d’une délégation auprès de la ministre de l'Education nationale

 

08 octobre 2014

Consultation Socle / nouveaux programmes.

Lettre à la Ministre concernant les conditions de consultation des professeurs des écoles ci-dessous :

LettreMENESR-Consultation nouveaux programmes.pdf

25 septembre 2014

Temps partiel : demi-journée de consultation sans élèves

Lec collègues à temps partiel qui ne travaillent pas le mercredi 1er octobre sont libres de se joindre ou pas à la réflexion pour examiner le socle commun.

Aucune obligation mais ce sera du bénévolat car l'administration ne déduira pas ce temps travaillé de leur service, même annualisé.

Rappel : réunion au collège pour les élémentaires, à l'école pour les autres (cf. directeur ou équipe de circo le collège correspondant à votre école).

09 septembre 2014

Circulaire Temps partiel parue au BO

La circulaire concernant les temps partiels de droit et sur autorisation est parue le 4 post_it_statuts.pngseptembre au BO de l'EN.

Voici quelques infos importantes pour vous y retrouver :

1) La règle générale est de libérer 2 demi-journées et un mercredi sur 4 pour les 80% et pour les 75%.

2) Si votre journée libérée dure 5h45 ou plus (hors APC), l'IA peut vous demander de n'être libérés que cette journée (vous aurez peut-être alors un reliquat d'heures à effectuer sous forme de demi-journées ou de journées, dites "demi-journées à rendre").

3) Il faut savoir que l'administration s'est engagée à ce que les collègues à 80% fassent exactement 80% ; pas plus, pour ne pas faire sauter le droit au CLCA de la CAF (d'autres IA-DASEN l'ont fait l'an passé, il faut donc rester vigilants).

4) Toutefois, l'administration fera en fonction des contraintes du service en ce qui concerne les collègues à 75% qui seront souvent au final à 76,04% ou 73,90%, selon la durée de la journée et quart libérée. Pour vérifier la quotité de temps partiel réellement octroyée, vous pouvez nous contacter par email : snudifo50@gmail.com

5) Les collègues à 80% seront libérés 1 jour + 1 mercredi sur 4 comme les 75%, ils auront donc pour la plupart des jours à rendre dans le courant de l'année : ainsi l'IA-DASEN se réserve-t-il quelques moyens supplémentaires pour remplacer ici ou là. Le Snudi FO 50 s'assurera que les moyens de remplacement (postes de brigade) ne diminuent pas pour autant !

6) Normalement, ces jours ou demi-journées à rendre au service ne devraient pas avoir à être effectués trop loin du domicile : contactez-nous à snudifo50@gmail.com dans le cas contraire.

Contactez-nous en cas de doute !

Lien vers la circulaire sur le site du Ministère : http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.h...

25 février 2014

Circulaire départementale temps partiel.

En téléchargement ci-dessous, la circulaire départementale 2014 sur les temps partiels.

2014circTP.pdf

 

Image allongee elections 2014